Lorraine Cordeau, dont le regretté mari, le chanteur, musicien et producteur canadien Georges Thurston, dit « Boule noire », qui a également été la porte-parole de l’ACCC, a accepté de partager son histoire en racontant comment l’organisme a influencé sa vie durant la bataille de son mari contre le cancer colorectal.


« Quand un cancer colorectal de stade IV a été diagnostiqué chez Georges, Barry Stein nous a tout de suite contactés pour nous raconter sa propre expérience et nous parler des ressources et des services offerts par son association. Ce geste a réellement encouragé Georges à poursuivre ses traitements et m’a également permis de mieux comprendre ce qu’il traversait et comment je pouvais aider. Ce qui a été extraordinaire est que les gens abordaient Georges – qui s’est servi de son statut de célébrité afin de répandre la sensibilisation au nom de l’ACCC – pour lui dire merci, grâce à vous j’ai passé des tests ou une colonoscopie qui m’a sauvé la vie, etc. Mon mari en était très fier et moi je me demandais, mais qu’est-ce que j’aurais fait sans l’ACCC? Ils ont été si aidants à travers cette épreuve. Lorsqu’il nous a quittés, nous avons eu cette espèce de sourire serein, semblant dire, mission accomplie…

 Aimes-tu la vie

Je crois, tout comme Georges, que nous devrions tous soutenir à notre façon, l’association et sa mission. »