Le test Hémoccult II est un dispositif qui permet de dépister du sang dans les selles.

Il est remis gratuitement par votre médecin qui vous expliquera comment le réaliser vous-même à la maison. Simplement, il s’agit de déposer dans des conditions précises un peu de vos selles sur six plaquettes prévues à cet effet. Une fois que le test est effectué, vous devrez l’adresser par la poste à un centre de lecture dans une enveloppe réservée à cet envoi.

Ce test permet de détecter un cancer sur deux et un adénome sur cinq. Il a montré toutefois qu’il pouvait permettre de réduire le nombre de décès lié à ce cancer colorectal d’environ 15 à 18 %.

Par contre si le test est négatif, il faudra le renouveler tous les deux ans. Il faudra toutefois consulter rapidement un médecin si entre les deux ans, une constipation ou une diarrhée apparaissait ou une alternance de constipation et de diarrhée ou des douleurs au niveau du ventre ou de fatigue anormale.

Attention si le test est positif cela ne veut pas dire qu’il y a un cancer mais qu’il y a un saignement d’origine digestive qui peut être également d’origine bénigne comme des hémorroïdes ou des inflammations liées soit à des maladies inflammatoires, soit à des traitements préalables. Un bilan par coloscopie devra être réalisé afin de visualiser l’ensemble du côlon et du rectum.

Donc pour les personnes de plus de 50 ans, le dépistage doit être fait par la recherche de sang dans les selles tous les deux ans, suivie d’une coloscopie si cette recherche est positive. Les personnes qui ont un parent au premier degré c’est-à-dire un père ou une mère qui a été atteint jeune avant 60 ans ou si plusieurs parents du premier degré ont été atteints quel que soit l’âge de survenue, une coloscopie à partir de 45 ans ou cinq ans avant l’âge du cancer chez le parent atteint doit être réalisée.

Enfin devant des situations à risque élevé ou à risque très élevé comme les antécédents personnels de polypes ou des antécédents personnels de cancer du côlon ou de maladie inflammatoire ou de maladie héréditaire, une coloscopie doit être réalisée régulièrement tous les un à trois ans en fonction du contexte et une détection génétique avec prise en charge spécifique particulière doit être réalisée et doit être donc discutée avec votre cancérologue.


Source: lecancer.fr