Lorraine Cordeau et Georges Thurston, en 2005

Il y a trois ans, jour pour jour, Georges Thurston s’éteignait, après une longue lutte contre le cancer colorectal. Sa partenaire dans ce combat, Lorraine Cordeau, a été très touchée en apprenant que Dominique Michel souffrait du même mal. Lorsque nous l’avons contactée, elle a bien voulu écrire ces mots enfin d’encourager celle qui se faisait opérer ce vendredi.

Chère Dominique,

Dans les coulisses et sur le plateau de Tout le monde en parle, tu avais manifesté tant d’amour et de compassion à Georges qu’il en était parvenu à oublier la douleur qui le tenaillait. Ta sincérité l’avait profondément marqué. Certains journalistes avaient d’ailleurs remarqué et souligné cette symbiose qui vous caractérisait.

Aujourd’hui, Georges inverserait certainement les rôles. Où qu’il soit, il va te protéger et accélérer ton retour à la santé, sachant à quel point tu nous es indispensable.

Continue d’aimer la vie, tout comme lui!

Lorraine Cordeau-Thurston, ta «petite» cousine (Sylvestre)

L’espoir

Malgré un nombre grandissant de personnes atteintes de cette maladie, Lorraine Cordeau est bien fière que le combat qu’a mené son époux ait permis d’informer les gens sur ce type de cancer. Dans une lettre envoyée aux médias, elle écrit: «Oui, le cancer colorectal est facilement détectable, traitable et guérissable s’il est dépisté tôt.»


Source: 7jours.canoe.ca