Colorectal Cancer Association of Canada - CCAC
Home

Nouvelles et ressources > Nouvelles  

06/04/17

L’aspirine diminuerait les risques de certains cancers

La prise d’aspirine sur la longue durée réduirait les risques de développer certains cancers, c’est ce que révèle une nouvelle étude présentée lors de la conférence annuelle de l’Association américaine pour la recherche sur le cancer à Washington.

Pour arriver à ces conclusions, les chercheurs ont étudié les effets de l’aspirine chez près de 130 000 personnes, entre 1980 et 2012.

Les participants ont pris des doses d’environ 81 mg par jour en moyenne, pendant au moins six ans.

L’étude montre que ces faibles doses d’aspirine sont associées à une diminution du risque de cancer, en particulier le cancer colorectal, du poumon, des seins et de la prostate.

Elles réduiraient de 31 % le risque de cancer colorectal chez les femmes et de 30% chez les hommes.

«Ces résultats suggèrent que l’aspirine réduit non seulement le risque de développer un cancer, mais peut aussi jouer un rôle important dans la réduction de décès par cancer», a indiqué Yin Cao, l’une des auteurs de l’étude.

Au cours de l’étude, les femmes utilisant l’aspirine étaient 11 % moins susceptibles de mourir d’un cancer du sein, tandis que les hommes avaient un risque 23 % moins élevé de décéder suite à un cancer de la prostate.

Cependant, les chercheurs mettent en garde sur les effets secondaires d’une telle consommation: ulcères d’estomac ou encore saignements d’estomac, des risques qui augmentent avec l’âge et la prise d’autres médicaments.


Bookmark and Share

Source: http://www.tvanouvelles.ca/2017/06/04/laspirine-diminuerait-les-risques-de-certains-cancers