Colorectal Cancer Association of Canada - CCAC
Home

Nouvelles et ressources > Nouvelles  

09/21/17

Des grains entiers pour diminuer le risque de cancer colorectal

Un régime alimentaire riche en grains entiers et en fibres, telle est la mesure la plus avérée contre le cancer colorectal, selon un rapport basé sur des données mondiales qui s’est intéressé au rôle du mode de vie dans la prévention ou la survenue de la maladie.

Le cancer colorectal est l’un des cancers les plus répandus dans les pays industrialisés. En France, avec près de 40 000 nouveaux cas par an (21 000 hommes et 19 000 femmes), ce cancer se place en troisième position (deuxième chez les femmes et le troisième chez les hommes) derrière ceux de la prostate et du sein, selon les chiffres de la Ligue contre le Cancer. Il occupe surtout la seconde place en terme de mortalité, derrière le cancer du poumon.

L’institut national du cancer (Inca) indique quant à lui que "d’après les estimations de différentes études, le nombre de cancers colorectaux devrait augmenter dans les prochaines années pour atteindre 45 000 nouveaux cas annuels en 2020." Les causes du cancer colorectal ne sont pas parfaitement connues mais comme la plupart des cancers, il semble être le résultat d’un ensemble complexe de facteurs comme l’hérédité, les choix de vie ou l’exposition à certaines substances.

Ainsi, plusieurs études ont démontré que certaines habitudes de vie augmentaient le risque de développer cette maladie: une alimentation trop calorique et riche en graisses animales, une consommation importante de viande rouge, d’alcool, de tabac et une inactivité physique. Un nouveau rapport publié par l’American Institute for Cancer Research permet d’en savoir plus sur ces habitudes qui préviennent ou au contraire favorisent ce risque.

Eviter l’alcool et les viandes transformées

Les auteurs de ce rapport ont analysé 99 études dont les données portent en tout sur 29 millions de personnes, dont plus d’un quart ont été diagnostiquées avec un cancer colorectal. Les experts se sont intéressés à la façon dont l’alimentation, le poids, et l’activité physique affectent le risque de survenue de la maladie. "Le cancer colorectal est l’un des cancers les plus courants, mais ce rapport démontre qu’il y a beaucoup de gens qui peuvent réduire leur risque.", explique le Pr Edward L. Giovannucci, auteur principal du rapport.

"Ces conclusions sont claires: le régime et le mode de vie jouent un rôle majeur dans la prévention du cancer colorectal.", ajoute-t-il. Parmi les mauvaises habitudes déconseillées figurent le fait de manger de la viande rouge (bœuf, porc) au dessus de 500 grammes par semaine, la limite indiquée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) après une étude parue en 2015, et qui avait fait grand bruit.

Le risque concerne particulièrement la viande transformée comme le hot-dog, le bacon et la charcuterie. Le rapport met également en avant l’importance de ne pas consommer plus de deux boissons alcoolisées par jour (30 grammes d’alcool). A l’inverse, ce document a conclu que manger environ trois portions (90 grammes) de grains entiers (riz brun, pain au blé complet, flocons d’avoine) par jour réduit le risque de cancer colorectal de 17%.

Un mode de vie pour une bonne santé globale

Plus généralement, il s’agit de privilégier les aliments riches en fibres car plusieurs études ont démontré qu’ils permettaient de réduire le risque de cancer colorectal. Ces bonnes habitudes doivent s’accompagner d’une activité physique régulière, au moins 150 minutes d’activité d’endurance d’intensité modérée au cours de la semaine selon les directives de l’OMS.

"Une grande majorité d’habitudes pour prévenir le cancer colorectal sont importantes pour la santé globale. Comme le fait de maintenir un bon poids corporel, de faire de l’exercice physique, de limiter sa consommation de viande rouge et transformée et de consommer plus de grains entiers.", ajoute le Pr Edward L. Giovannucci. Outre ces mesures de prévention avérées, les auteurs évoquent d’autres facteurs alimentaires pour lesquels les preuves d’efficacité contre le cancer colorectal sont "émergentes".

Ainsi, il y a peu de preuves quant au fait que le risque de cancer colorectal augmente en raison d’une faible consommation de légumes et de fruits non amidonnés. Mais un risque plus élevé a été observé si le régime alimentaire ne comporte pas au moins et respectivement 100 grammes de fruits et de légumes par jour, des aliments riches en fibres. Le rapport conseille également de privilégier une alimentation riche en poisson et en aliments contenant de la vitamine C.

Miser sur le végétal

De fait, les auteurs indiquent que si la recherche continue d’étudier ces facteurs, tout indique les bienfaits d’un régime riche en végétaux. "Remplacer les grains raffinés par des grains entiers et manger principalement des aliments végétaux, comme les fruits et les légumes, donne un régime alimentaire riche en composés anticancéreux et aide à gérer son poids, ce qui est aussi important pour réduire le risque.", soulignent les experts.

Ces derniers concluent sur le fait qu’il n’est pas possible de parler de "garanties" pour se protéger mais qu’il est clair qu’il existe des choix que chacun peut suivre pour diminuer le risque de cancer colorectal et celui d’autres cancers. Des conclusions qui vont dans le sens de celles de l’Inca qui recommande de manière générale de consommer 5 fruits et légumes par jour, d’effectuer environ 30 minutes d’activité physique par jour, d’éviter le surpoids, de ne pas fumer et de modérer la consommation d’alcool.


Bookmark and Share

Source: http://www.santemagazine.fr/actualite-des-grains-entiers-pour-diminuer-le-risque-de-cancer-colorectal-78969.html