Colorectal Cancer Association of Canada - CCAC
Home

Nouvelles et ressources > Nouvelles  

07/02/17

SANTÉ COLORECTALE : Le régime méditerranéen c’est bon aussi pour le côlon

On connait les nombreux bénéfices du régime méditerranéen», mais en matière de protection colorectale, on ne sait précisément quels nutriments et aliments sont les plus efficaces. C’est l’objet de cette étude, présentée au 19ème Congrès mondial de l’ESMO sur le cancer gastro-intestinal, qui apporte 3 recommandations majeures pour la santé du côlon, consommer des poissons et des fruits, et …réduire sa consommation de boissons gazeuses. Bref, opter, en gros, pour une alimentation de type régime méditerranéen.

On sait que le cancer colorectal se développe à partir de polypes intestinaux et est fréquemment associé à un régime alimentaire à faible teneur en fibres, trop riche en viande rouge et en aliments à forte teneur en calories, et à une consommation d’alcool trop élevée. On sait également que le régime méditerranéen est associé à des taux d’incidence plus faibles de cancer colorectal, sans connaître précisément les composants de l’alimentation à l’origine de ces bénéfices. Les principes alimentaires proposés par cette étude sont donc précieux : chacune de ces mesures s’avère en effet associée à une réduction de plus de 30% du risque de lésion colorectale précancéreuse avancée, par rapport à des personnes qui ne suivraient aucun de ces principes. Et opter pour l’ensemble de ces 3 principes alimentaires permet de réduire son risque de plus de 86% !

Le risque est réduit de manière dose-dépendante, avec le degré d’adhésion au régime méditerranéen : ces conclusions sont issues de l’analyse des questionnaires alimentaires de 808 participants, âgés entre 40 et 70 ans, sans risque élevé de CCR au départ, et ayant subi un dépistage dont par colonoscopie. L’adhésion au régime méditerranéen a été définie comme des niveaux de consommation supérieurs à la médiane du groupe, de fruits, les légumes et légumineuses, noix et graines, grains entiers, poissons et volailles et apport élevé d’acides gras mono-insaturés et apport réduit de viande rouge, d’alcool et de boissons gazeuses. Les chercheurs constatent que,
 vs les sujets sans lésions colorectales, ceux présentant des polypes avancés signalent moins de composants du régime méditerranéen (moyenne de 1,9 vs 4,5 composants) ;
 la consommation de seulement 2 à 3 composants du régime méditerranéen, vs aucun, permet de réduire de moitié le risque de polypes avancés.
 En fait, ce risque est réduit de manière dose-dépendante, avec le degré d’adhésion au régime méditerranéen ;
 Enfin, après ajustement avec les différents facteurs de confusion possibles, les chercheurs identifient les 3 composants qui semblent jouer un rôle majeur dans la réduction du risque : la consommation de fruits et de poisson ainsi que l’absence de consommation de boissons gazeuses.

Prévenir le risque de polypes colorectaux avec des aliments précis, poisson et fruits : En conclusion, cette étude de cohorte confirme de manière impressionnante l’hypothèse d’une association entre le risque de polypes colorectaux avec certains aliments précisément. Reste à vérifier que ces 3 mesures sont bien corrélées à une mortalité réduite par cancer colorectal, cependant, quoiqu’il en soit ce régime n’a plus à faire ses preuves de bénéfices pour la santé.


Bookmark and Share

Source: https://www.santelog.com/actualites/sante-colorectale-le-regime-mediterraneen-cest-bon-aussi-pour-le-colon