mMon conjoint souffre d’un cancer colo-rectale stade 4 métastasé au foie diagnostiqué en juin 2014. Il a subit une hépatectomie non-réussie. Il a fait 24 traitement de chimio auxquels, il a bien réagis. De non-opérable, la vapeur s’est inversée. Il a subis une hépatectomie avec succès, suivi de 28 traitements de radiothérapie et aujourd’hui, 4 mars 2016, il a subis une stomie pour enlever la tumeur primitive. L’équipe médicale de l’Hôtel-Dieu de Québec lui ont donné une chance exceptionnelle pour s’en sortir! Chaque personne atteinte de cancer fait ses propres statistiques. Contre toute attente, nous vivons une situation exceptionnelle. Nous disons à tous de s’accrocher! Notre parcours a été long mais s’il fallait le recommencer, nous le ferions!

Accrochez-vous! La vie est parfois surprenante et croyez-nous, il est possible devpasser de soins paliatifs à curatifs ! Mon conjoint en est la preuve vivante! Voici Martin tout juste avant son départ pour la salle d’opération!