Quelque 21,4 millions de nouveaux cas de cancer seront diagnostiqués chaque année à travers la planète en 2030, selon Globocan 2008, la première base de données, lancée mardi 1er juin, fournissant des estimations mondiales du nombre de cancers pour 2008 et des prédictions pour les vingt années à venir. Selon Globocan 2008, le monde comptera plus de 13 millions de décès annuels par cancer en 2030, contre 7,6 millions en 2008, soit une hausse de 72% en 22 ans.

Lancée par le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC), organe dépendant de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la base de données Globocan 2008 estime à 12,7 millions le nombre de nouveaux cas de cancer survenus en 2008.

Selon Globocan, 56% de ces nouveaux cas de cancer et 63% des 7,6 millions de décès par cancer survenus en 2008 ont été signalés dans les pays les moins développés de la planète.

“On observe des différences frappantes dans le tableau du cancer d’une région à une autre. Les cancers du col utérin et du foie sont beaucoup plus fréquents dans les régions en développement, tandis que ceux de la prostate et du côlon-rectum sont plus fréquents dans les régions développées”, indique le Dr Christopher Wild, directeur du CIRC.

Le cancer du poumon est le cancer le plus diagnostiqué avec plus d’1,6 million de nouveaux cas en 2008, soit 12,7% de l’ensemble des cancers. Suivent le cancer du sein (près d’1,4 million de nouveaux cas), le cancer colorectal (plus d’1,2 million de cas), et les cancers de l’estomac (près d’1 million de cas) et de la prostate (plus de 900.000 cas).

Le cancer du poumon est également le cancer qui tue le plus de patients. Ainsi, près d’1,4 million de patients sont décédés suite à un cancer du poumon en 2008, soit plus de 18% de l’ensemble des décès par cancer. Suivent les cancers de l’estomac (près de 740.000 décès) et du foie (près de 700.000 décès), le cancer colorectal (plus de 600.000), et le cancer du sein (plus de 450.000).


Source: santemedicine.net